CHARTREUX_05_2019_S_Chapuis_038.jpg

L'APPELATION CÔTES DU RHÔNE

La Vallée du Rhône a toujours été un passage privilégié entre le monde méditerranéen et l’Europe septentrionale ou atlantique. Les recherches archéologiques très fructueuses menées dans la région, alliées aux études historiques, établissent les Côtes du Rhône comme une des premières régions viticoles au Monde. Dès 125 avant JC, les Romains créent la ville et le vignoble de Vienne. Ils plantent la vigne et construisent les murettes protégeant les terrasses. Ils font de cette région l’une des plus belles de la Gaule narbonnaise. Au Moyen-Âge et à la Renaissance, on retrouve des traces de production de vins dans divers écrits. Les XVIIe et XVIIIe siècles marquent le progrès de la viticulture rhodanienne.

En 1650, une réglementation protège leur authenticité et leur qualité. Un Édit du Roi de France prescrit, en 1737, que tous les fûts destinés à la vente et aux transports doivent être marqués au feu par les lettres « C.D.R. »

Cette notoriété s’accentuera et prendra forme en 1937 par la consécration de l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée ) Côtes du Rhône. Dès la première année même, le terroir de Saint-Gervais s’inscrit auprès de cette appellation.

 

Les vignobles de l’appellation Côtes du Rhône s’épanouissent sur 171 communes et des terroirs riches et variés… sous le même soleil généreux. Prenez le temps de les explorer : tous surprennent par leur diversité et la force de leur caractère. Parmi eux, on décèle des pépites souvent insoupçonnées. Les acteurs de l’AOC Côtes du Rhône travaillent ensemble, chaque jour pour un même objectif : vous garantir leurs meilleurs vins, de la culture à l’assemblage. Car une chose est sûre : les vins de cette AOC sont tous généreux, fins, agréables et épicés.

vigne 2.jpg

COULEUR

6 % DE PRODUCTION

Pour les vins blancs, 80% de l’encépagement est représenté par Grenache blanc, Clairette, Marsanne, Roussanne, Bourboulenc et Viognier. Grâce à l’assemblage de ses différents cépages ils marient arômes et fraîcheur.

COULEUR

94% DE PRODUCTION

Dans les vins rouges, le Grenache, cépage majoritaire, apporte fruité, chaleur et rondeur. La Syrah et le Mourvèdre confèrent au vin des arômes épicés, une couleur et une structure soutenues aptes au vieillissement.

Pour les vins rouges et rosés, le Grenache devra représenter au moins 30 % de l’encépagement (à l’exception des vins produits dans la partie septentrionale à base de Syrah) et l’ensemble des cépages Grenache/Syrah/Mourvèdre au moins 70 %. Le Cinsault apporte finesse et permet d’élaborer des rosés et des vins primeurs fruités.